the gapiannist.png
The Gapiannist – Where sex conversation takes place

Quelles sont les 4 phases du cycle menstruel ?


Mieux comprendre notre cycle hormonal peut nous aider à être plus en phase avec notre corps et adapter notre mode de vie à chaque moment. Sachant que nous avons nos règles environ 500 fois dans notre vie, on s’est dit que ce serait pas mal de dépoussiérer nos cours d’éducation sexuelle en reprenant le B.A-BA du cycle dit “féminin” et vous en dire un peu plus sur ces 4 phases.


Mais tout d’abord savez vous à quoi correspondent les 28 jours du cycle menstruel ? C’est la durée moyenne entre le premier jours des règles et le début des règles suivantes. Chacun.e de nous est unique et la durée du cycle varie selon les personnes, certain.e.s peuvent avoir un cycle plus court (21 jours) ou plus long (jusqu’à 35 jours). D’autres peuvent aussi avoir des cycles irréguliers. Ici nous nous basons donc sur des moyennes pour comprendre chaque phase du cycle mais vous l’avez compris nous sommes tous.tes différentes. Cependant si votre cycle est plus court que 21 jours ou plus long que 35 jours pensez à consulter un professionnel de la santé.

Le cycle menstruel comporte donc 4 phases, des phases internes que l’on pourrait assimiler aux quatres saisons :

Phase 1 ou "hiver" : J1 à J6 – Ce sont les règles, elles durent en moyenne 5 jours, là aussi cela varie selon les individus, cela peut aller de 2 à 8 jours.


Phase 2 ou "printemps" : J7 à J14 – C’est la continuation de la phase folliculaire qui dure environ 14 jours dès le début des règles. Cela correspond à la maturation de l’ovule jusqu’à l’ovulation où celui-ci est libéré.


Phase 3 ou "été" : J14 à J20 – C’est l’ovulation, l’ovule est libéré et prêt à être fécondé. Il reste environ 14 jours avant les prochaines règles.


Phase 4 ou "automne" : J21 à J28 – C’est la phase lutéale elle dure environ 14 jours, l’ovule est en attente de fécondation. C’est la phase pré-menstruelle.


Rappel : Pour les personnes sous contraception hormonale, le cycle menstruel ‘naturel’ est mis en “sommeil”.


Phase 1 : Les règles – L’hiver

Que se passe-t-il dans notre corps ? C’est la phase d’élimination de la muqueuse utérine, l’endomètre, qui se délabre et est éliminé par les règles pour recommencer un nouveau cycle. Cette période invite à l’introspection, au repos et au renouveau.

Quelques conseils pour prendre soin de soi pendant cette période :

  1. Miser sur le chaud pour apaiser les douleurs dans le bas ventre et le dos : prendre un bain ou une douche chaude pour se décontracter, utiliser une bouillotte, cela peut diminuer la douleur.

  2. Jouer sur le pouvoir des plantes aux vertus anti-spasmodiques, anti-inflammatoires et sédatives pour se détendre. Pourquoi pas les prendre en décoction lors de vos règles ou bien faire une cure de compléments alimentaire pour en voir les effets sur le long terme. Retrouvez notre sélection de tisanes spéciales règles ici. Et notre sélection de compléments alimentaires formulés à base de plantes et de vitamines pour faciliter la digestion et résoudre les problèmes d’acné hormonal, les crampes et les douleurs, les troubles de l’humeur et de la fatigue.

  3. Se tourner vers le plaisir pour produire ces hormones qui réduisent la douleurs, oui on vous parle de la dopamine et de l’ocytocine. Si on en ressent l’envie, la masturbation et les rapports sexuels peuvent aussi être de bons anti-douleur.

→Notre naturopathe Anne Guillerm vous a concocté un guide des aliments à privilégier lorsque vous avez vos règles.



Phase 2 : La phase folliculaire – Le printemps

Les œstrogènes remontent et votre énergie aussi ! C’est une période où nous sommes en pleine éclosion. La motivation revient et l’envie de bouger se fait sentir, on peut miser sur les sports d’endurance et de cardio à ce moment là. C’est le moment de faire le plein de super-aliments (graines germées, algues etc.) pour booster notre dynamisme.

→ Suivez le guide de notre naturopathe Anne Guillerm pour mieux manger pendant la deuxième semaine de son cycle.


Phase 3 : L’ovulation – L’été

LA phase du cycle où l’on rayonne et où nous sommes le plus fertile : 4 jours avant l’ovulation jusqu’à un jour après. C’est une phase d’expression, nous sommes plein.e de désir, on se sent puissant.e. C’est donc le moment de faire du sport à haute intensité mais aussi de préparer son corps à rentrer dans la phase pré-menstruelle alors on peut choisir une alimentation anti-inflammatoire, on mise sur les Oméga 3 avec du poisson, des oeufs et des huiles végétales. Des anti-oxydants avec des aliments riches en vitamine E comme l’avocat, les noix, la noix de coco, le soja etc.

→ Encore plus de conseils de notre naturopathe Anne Guillerm sur cette phase du cycle par ici.


Phase 4 : La phase lutéale – L’automne

Ou la phase pré-menstruelle, c’est le début de la chute des œstrogènes on peut ressentir de la nostalgie, avoir une sensibilité accrue et/ou un déclin d’énergie. Mais c’est également une phase qui va favoriser la créativité, l’inspiration et l’affirmation de soi. C’est un bon moment pour résoudre les problèmes. Si on souffre d’un syndrome pré-menstruel, c’est à cette période que l’on va voir certains symptômes apparaitre, donc on adapte sa pratique sportive vers des sports plus “doux” comme le yoga, la marche ou le pilate. En plus d’une alimentation anti-inflammatoire, on favorise la nourriture qui produit de la sérotonine (oui oui l’hormone du bonheur est produite par la consommation de protéine : dinde, poulet, boeuf, soja, morue, lentilles, graines de courges etc.) et qui est riche en magnésium (noix, cacao, amandes, pain complet, bananes, crustacés etc.)

→ Soigner son SPM par son alimentation c’est possible et c’est ce que vous explique notre naturopathe Anne Guillerm ici.


Nous espérons vous avoir guidé sur les 4 phases qui rythment votre vie et vous avoir aidé à mieux comprendre vos cycles. Retrouvez notre podcast Pluriel.les et son épisode de Julia Marconnet qui nous explique l’importance de suivre son cycle menstruel et d'adapter son style de vie en fonction des différentes phases.