the gapiannist.png
The Gapiannist – Where sex conversation takes place

La courbe de température : ovulation, fertilité, contraception.


La courbe de température c’est quoi ?

La courbe de température est une méthode qui consiste à déterminer le jour de l’ovulation, a posteriori. Il s’agit de relever sa température chaque matin, au réveil et avant d’avoir mis le moindre orteil à terre même pas pour faire pipi, à partir du premier jour des règles. Le lendemain de l'ovulation, si elle a bien eu lieu, vous devez voir apparaître une hausse de la température de quelques dixièmes de degrés.



À quoi sert la courbe de température ?

Concrètement, l’analyse de la courbe de température est le plus souvent utilisée quand on cherche à tomber enceinte et que l’on veut maximiser ses chances en ayant des rapports pendant ou un peu avant l’ovulation. Ovulation indiquée, a posteriori, par l’augmentation de la température corporelle (aussi dite Température Corporelle Basale).




Pourquoi on insiste sur le “a posteriori” ?

Parce que l’augmentation de la température (de quelques dixièmes de degrés) ne se produit que le lendemain de l’ovulation : on ne peut donc pas anticiper parfaitement précisément le moment de son ovulation. Or, une fois qu’il y a eu ovulation et que l’ovule a bien été libéré, celui-ci n'a une durée de vie que très courte (entre 12 et 24 heures), à la différence des spermatozoïdes.



À quoi ressemble une courbe de température ?

Graphique cycle ovulatoire, ovulation, courbe de température corporelle basale, hormones progestérone oestrogène

En phase folliculaire les oestrogènes sont prédominants, et ont pour effet de maintenir une température corporelle plutôt basse, en général en dessous de 37°C, alors qu’en phase lutéale c’est la progestérone qui est prédominante : c’est elle qui provoque la hausse de température (entre de 0,3 à 0,5°C) qui se maintient pendant toute la seconde partie du cycle, jusqu’aux prochaines règles. N’hésitez pas à relire notre article sur le b.a.-ba du cycle, pour ne pas vous y perdre ;)



Pourquoi il vaut mieux avoir des rapports avant la date attendue de l'ovulation plutôt qu’après le "pic" de température ?

Justement parce qu’une fois que vous avez constaté la hausse de température c’est déjà quasiment trop tard pour espérer une fécondation, puisque l'ovule a été libéré la veille et que sa “durée de vie” est très courte (entre 12 et 24 heures).

En revanche, en ayant un rapport quelques jours avant la date anticipée de votre ovulation, vous pouvez espérer qu’il y aura fécondation, pour la simple et bonne raison qu’un spermatozoïde à une “durée de vie” bien plus longue (de quelques heures à quelques jours pour les plus vaillants).

Donc, si vous voulez maximiser vos chances de tomber enceinte, préférez les rapports avant et pendant l’ovulation et n’attendez pas d’avoir constaté la hausse de température.

En parallèle, l’analyse des glaire cervicales sécrétées par le col de l’utérus, (méthode Billings), peut vous aider à déterminer le plus précisément possible vos périodes les plus fertiles.


Concrètement on fait comment pour établir sa courbe de température ?

Concrètement, on prend sa température tous les matins au réveil dès le premier jour des règles, au dixième de degré près, et on la note sur un graphique. À la fin du cycle, donc au premier jour des règles suivantes, on relie tous les points du graphique pour voir apparaître, ou non, un "pic" de température qui indique si il y a eu ovulation, ou non.


Pour vous aider à tracer votre courbe de température vous pouvez utiliser notre graphe ci -dessous :

Vous pouvez le télécharger et l'imprimer, via ce lien :