the gapiannist.png
The Gapiannist – Where sex conversation takes place

Femmes enceintes : Quels cosmétiques utiliser pendant la grossesse ?


Aujourd'hui nous avons rencontré Kenza Keller, fondatrice de talm, la marque de soins pour les mamans, pendant la grossesse et après. Cette experte des soins clean nous explique quels sont les produits à utiliser dans votre routine lorsque vous avez un projet d'enfant, êtes enceinte ou en postpartum.


Hello Kenza,

Merci de prendre la parole sur Gapianne sur un sujet qui nous tient à coeur : la grossesse et le postpartum. Tu as fondé TALM en 2020 après avoir eu tes filles, peux tu nous raconter en quelques mots la genèse de la marque ?


Kenza Keller : C’est lorsque je suis tombée enceinte de ma première fille que je me suis rendue compte que c’était compliqué pour une femme de trouver des produits vraiment adaptés et rassurants pour elle et pour son bébé à ce moment là de sa vie. Malgré 10 ans d’expérience dans la beauté, au moment où je suis tombée enceinte je passais beaucoup de temps à essayer de décrypter la composition des produits et à essayer de comprendre ce que j’avais le droit ou pas d’appliquer sur la peau. J’ai par exemple appris qu’il était dangereux pour une femme enceinte d’utiliser des huiles essentielles ou encore qu’il y avait des perturbateurs endocriniens dans certaines formules qui pouvaient être néfastes. Cette

idée a donc germé et j’ai eu envie de proposer une gamme de soin qui puisse être 100% sûre dès le premier jour de la grossesse mais également après l’accouchement, pendant tout la période du post-partum, pendant l’allaitement et qui puisse à la fois répondre aux

vrais besoins des femmes à ce moment là de leurs vies et pouvoir les accompagner dans leur hydratation, dans l’élasticité, etc. C’est comme ça que tout a commencé !


TALM est une marque de cosmétiques pensée pour la grossesse, peut-on utiliser des cosmétiques pendant sa grossesse et quels ingrédients sont à privilégier ?


Oui, il est totalement possible d’utiliser des cosmétiques pendant sa grossesse. Je dirais de privilégier les ingrédients naturels, biologiques mais également de se tourner vers des compositions courtes et minimalistes. Je conseillerais d’essayer d’alléger sa routine de soin et d’alléger le nombre de produits que l’on utilise dans sa salle de bain en veillant à ce qu’ils ne contiennent pas d’ingrédients indésirables ou controversés.


À contrario quels sont les ingrédients à bannir de sa salle de bain quand on est enceinte et pourquoi ?


Il faut essayer de rester vigilant aux compositions et aux listes d’ingrédients qu’on appelle “liste INCI” que l’on trouve au dos des packagings. Par exemple, il est déconseillé d'utiliser certaines huiles essentielles, des ingrédients trop stimulants comme le rétinol, les acides de fruits ou des ingrédients issus de la pétrochimie comme les huiles minérales. Ce que je recommanderais, ce serait de veiller à éviter certaines de ces molécules mais également de favoriser les produits naturels et biologiques.


Pour toi quelles sont les zones sur lesquelles on peut porter une attention toute particulière en étant enceinte ?


Evidemment le ventre est une zone très importante au début d’une grossesse mais également pendant toute la période de post-partum. Néanmoins, ce n’est pas la seule zone dont on peut prendre soin. La poitrine, les hanches et de manière générale l’ensemble du corps et du visage vont avoir des besoins d’hydratation importants. Je dirais donc d’avoir une approche globale, c’est pour ça que les produits talm peuvent d’ailleurs être utilisés aussi bien pour le corps que pour le visage. Par exemple opter pour une routine qui permette d’apporter souplesse et élasticité pour prévenir l’apparition des vergetures, des tiraillements et des démangeaisons mais surtout s’assurer que l’on se sente confortable dans sa peau avant, pendant et après la grossesse.


On pense souvent aux vergetures sur le ventre et les seins,

pourquoi recommander d’utiliser de l’huile plus que de la crème pour les éviter ?


Chez talm, on croit beaucoup en l’hydratation alternée, qui est en fait une routine de soins qui alterne deux phases, deux galéniques complémentaires : l’eau et l’huile. Le matin, on privilégie l’application d’un sérum et d’un baume pour nourrir en profondeur la peau et lui

apporter toute l’élasticité et l’hydratation dont elle a besoin pour fonctionner toute la journée et on alterne le soir avec l’huile pour protéger le film hydrolipidique et venir sceller l’hydratation de la peau. Pour moi, plus qu’une texture ou une autre, je recommande vraiment d’avoir une alternance entre ces deux phases huileuses et aqueuses.


Quels conseils donnerais-tu aux futures mamans stressées pour se détendre ? Quels substituts aux huiles essentielles et aux tisanes de plantes ?


Je crois que la manière de se détendre et se relaxer est vraiment personnelle. Je recommanderais de se renseigner sur des pratiques de relaxation et de gestion du stress comme la sophrologie. Aujourd’hui, il y a beaucoup d’experts en sophrologie, en périnatalité, qui peuvent vraiment accompagner les femmes dans leur préparation mentale avant l’accouchement mais également après. Si cela est possible, il faut également prendre des moments pour soi, se faire masser, s’offrir des moments plaisir, par exemple grâce à un aliment que l’on aime bien, une musique qui nous réconforte, un film qui nous fait du bien… Je pense que ce bien-être passe aussi par ses petites choses. On vit dans une période assez compliquée et anxiogène, il faut essayer de se créer des petits moments de respiration au quotidien.


Comment faire la transition entre sa routine cosmétique enceinte avec son post-partum ? Qu’est ce que l’on peut réintégrer dans sa routine, et quand peut-on revenir à une routine normale ?


Généralement, au moment du désir d’enfant, de la période de conception ou au début de

la grossesse, on change certaines habitudes qui vont s’inscrire dans la durée et vont rester

même après l’accouchement (on le voit d’ailleurs chez talm auprès de nos clientes).