the gapiannist.png
The Gapiannist – Where sex conversation takes place

Cycle hormonal des femmes : les 5 étapes de grands changements hormonaux


Tout au long de notre vie, nous rencontrons des fluctuations de notre système hormonal qui vont nous impacter et impacter notre corps au quotidien.

On entend souvent parler de cycle "féminin", mais nous préférons parler de cycles menstruel ou cycle hormonal ici, pour ne pas exclure les personnes qui vivent ces cycles sans se reconnaitre dans cette identité de genre.

Tout au long de notre vie, on peut identifier 5 étapes majeures de changements hormonaux : La puberté, la grossesse, l'accouchement, la péri-ménopause, et la ménopause.

1.La puberté:

Pendant l’enfance, les hormones sont en sommeil. Le taux d'hormones sexuelles se réveille et augmente drastiquement au moment de l’adolescence, alors que s’installe le cycle menstruel. Quand débute le cycle hormonal ? Les seins se forment (9-13 ans en moyenne), ainsi que les organes génitaux qui se transforment, des poils pubiens apparaissent et la puberté se manifeste par l’arrivée des premières règles. Concrètement, de quoi s’agit t’il ? A l’adolescence, le cerveau déclenche la libération d’ hormones par les ovaires: l’oestrogène et la progestérone.

Les oestrogènes sont responsables du développement des organes féminins au moment de la puberté mais impactent aussi nos humeurs, notre libido, tout en agissant sur notre corps ( par exemple sur la répartition de notre masse graisseuse, sur la consolidation de nos os, la circulation sanguine…)

La progestérone est produite par les ovaires et permet de créer un climat favorable à une grossesse. Grâce à ces deux hormones, le cycle hormonal et le cycle ovarien s’installent et vont se répéter jusqu’à la ménopause, permettant l’ovulation tous les 28 jours selon plusieurs phases. Pour mieux comprendre les phases du cycle menstruel et comprendre par exemple quels sont les jours où la femme peut tomber enceinte vous pouvez lire notre article dédié: Quelles sont les 4phases du cycle menstruel ? Apprenez également comment booster vos hormones grâce à la naturopathie avec la masterclass de notre experte Anne Guillerm ici.

2. La grossesse :

Le taux d’hormones est complètement chamboulé lors d’une grossesse. Le premier trimestre, le corps produit de plus en plus de progestérone qui peut créer un important coup de fatigue. Le taux d'œstrogènes va ensuite aussi drastiquement augmenter pendant que la grossesse avance, impactant fortement l’humeur. Il permet de reprendre de l’énergie. . Ces hormones de grossesses en nombre permettent également le développement du foetus, l’épaississement de la paroi utérine pour bien accueillir ce dernier, la peau, les cheveux, et permet aussi la lactation par exemple. Agissant sur d’autres organes elles peuvent avoir des effets moins désirables comme des constipations, des évanouissements, de la rétention d’eau, le fameux masque de grossesse ou encore de l’angoisse.

Les œstrogènes et de la progestérone qui vont permettre le maintien de l’embryon et l’arrêt des règles pour les 9 prochains mois. Ces hormones permettent La femme enceinte sécrète aussi une autre hormone appelée L’HCG, (hormone Chronique Gonadotrope) celle qui rend le test de grossesse positif, est une hormone produite par le placenta qui peut créer les fameuses nausées du début de grossesse. Certaines femmes n’en souffrent pas du tout alors que d’autres y sont très sensibles, en général jusqu’au 3ème mois.


Pour vous accompagner pendant cette période avec des produits sains nous avons sélectionnés des marques françaises pensées pour respecter votre équilibre, et celui de votre enfant. Découvrez nos produits et routines dédiées.

3. L'accouchement:

Dès l’accouchement, il y a une chute drastique d'hormones jusqu’à retrouver en quelques jours leur taux d’avant grossesse. Pendant le mois qui suit l'accouchement, cette chute hormonale peut s'accompagner d'un dérèglement post-partum, le fameux baby blues, un état de dépression plus ou moins intense qui se manifeste par de troubles émotionnels et existentiels, une forte fatigue.


4. La péri-ménopause:

Pendant cette période qui précède la ménopause, en général autour de 45 ans, les règles deviennent moins régulières et les cycles sont complètements chamboulés. Ce déséquilibre hormonal s'accompagne de bouffées de chaleur, de sueurs nocturnes, d'un changement de métabolisme entrainant une prise de poids potentielle.

5.La ménopause:

La ménopause est marquée par l' arrêt des menstruations, conséquence de l'arrêt de production des hormones qui régissaient nos cycles jusqu'ici (l' œstrogènes et la progestérone) . Toute une série de symptômes peuvent apparaître, comme une sécheresses vaginale, un excès de transpiration, l'irritabilité, une prise ou une perte de poids, de la fatigue , des difficultés à s'endormir, des bouffées de chaleur, des sautes d'humeur ou des baisses de moral.

Nous avons souhaité chez Gapianne sélectionner des solutions naturelles pensées pour ces différents déséquilibres, comme la marque Miyé qui propose d’accompagner avec bienveillance ces cycles féminins de manière naturelle et écologique. Découvrez la gamme Miyé ici, qui propose des infusions, des compléments alimentaires, des gels intimes équilibrants et autres soins intimes dédiés à cette période.


Pour conclure, tout au long de la vie d’une femme, les hormones vont impacter sur notre bien être physique et psychologique. Mieux les comprendre nous permet de mieux les appréhender, et d'envisager des solutions naturelles pour accompagner ces changements. D'autres facteurs peuvent impacter l'équilibre hormonal comme les problèmes de thyroïde, le gloitre, le diabète et l'hypoglycémie. Pensez à faire un bilan hormonal et à consulter un médecin en cas de doute. Des solutions naturelles existent qui peuvent venir compléter un traitement et vous aide